Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ALL MY RUM

Dégustation, présentation et découverte du rhum et des plaisirs de la vie.

Le rhum et la vanille !

Publié le 16 Novembre 2020

Le rhum et la vanille !

Le rhum et la vanille on toujours fait bon ménage.

 

Du fait de leurs implantations d'origine et de leurs caractéristiques, ces deux productions trouvent une place importante dans l'hémisphère sud et les iles paradisiaque.

 

Que ce soit la canne à sucre ou l'orchidée Vanilla planifia (souvent appelé Vanillier), ces deux plantes ont à leur origine était des espèces envahissantes et souvent considérés comme des mauvaises herbes.

 

Depuis que l'ensemble de leurs vertus a été mises à jours par nos ancêtres, ces deux plantes sont dorénavant considérés comme des 

 

C'est pour cela que nous vous proposons de découvrir deux rhums, foncièrement différents, mais souhaitant tout deux mettre en avant le parfait accord qui existe entre la vanille et le rhum.

 

Le rhum et la vanille !

Commençons par le Dzama Vanille.

Le rhum et la vanille !

Cultivé sur l'ile de Nosy-be, surement une des plus belles iles du monde, la canne qui a servie a concevoir ce rhum a côtoyer l'ylang-ylang, le giroflier et le poivrier.

De cette exposition, elle a prit de belle saveur, avant d'être ramassée et broyée et distillée selon les méthodes traditionnelles malgache.

 

Caractéristiques :

 

Nom : Dzama Vanille

Type : Mélasse

Origine : Madagascar

Vieillissement : 3 ans

Type de fût : Chêne ex-whisky d'Islay (distillerie Strathisla). 

Particularité : Vanille insérée dans la bouteille.

Degré : 43 % vol

 

Une fois mis en bouteille, une belle gousse de vanille bourbon, endémique de île de Madagascar, a été insérée dans cette dernière.

Au fil du temps, le rhum prend donc des douces et savoureuses notes de cette belle vanille.

Le rhum et la vanille !

La dégustation :


Nez : Très rond au premier nez, avec une vanille bien présente avec quelques touches de bois en fond.


Bouche : La vanille est grasse et très sucré, presque en sirop. Quelques touches de caramel et de bois viennent casser la rondeur de ce rhum pour lui donner du corps.


La finale : longue avec une petite pointe pimenté.

 

Conclusion :

 

Ce rhum livre toute ses promesse dés le nez, et la vanille ne se laisse dépasser qu'en finale avec une note surprenante d'épice douce et agréable.

La vanille devient de plus en plus présente avec le vieillissement de ce denier même dans sa belle bouteille. Il ne faut donc pas hésiter à la laisser au fond de la cave quelques temps pour le redécouvrir, encore plus rond et gras, mais toujours aussi savoureux.

Le rhum et la vanille !
Le rhum et la vanille !

Partons maintenant à l'autre bout du monde et découvrons le rhum du domaine de Pari-Pair T Rhum Vanille.

Le rhum et la vanille !

Cultivé sur l'ile de Nosy-be, surement une des plus belles iles du monde, la canne qui a servie a concevoir ce rhum a côtoyer l'ylang-ylang, le giroflier et le poivrier.

De cette exposition, elle a prit de belle saveur, avant d'être ramassée et broyée et distillée selon les méthodes traditionnelles malgache.

 

Caractéristiques :

 

Nom : T Rhum Vanille

Type : Agricole

Origine : Polynesie Française

Vieillissement : 3 à 6 mois

Type de fût : Barrique

Particularité : Copeaux de vanille insérée dans la baraque.

Degré : 40 % vol

 

Tout comme la rhum de Dzama, une belle gousse de vanille de Tahiti, localisation oblige a été mis en valeur de cette bouteille.

 

Le rhum et la vanille !

La dégustation :


Nez : Rond et puissant. Vanille bien sur, grasse et douce, puis les fruits murs.


Bouche : la vanille est bien présente, puis les épices girofle, cannelle viennent se marier à la douceur de la vanille


La finale : douce grasse et un peu poivrée.

 

Conclusion :

 

Rhum avec du corps. Certes la vanille nous quitte pas le long de la dégustation, mais les épices, sont bien présentes également 

Un rhum vanille avec un caractère très affirmé, et un parfait mélange de sucré et d'épices.

Encore une belle réalisation de cette maison.

Le rhum et la vanille !
Le rhum et la vanille !

Pour conclure :

 

Le rhum et la vanille, resterons toujours liés. 

Ces deux dégustations permettent également de mettre en évidence, qu'il est fini le temps ou les rhums à la vanille étaient trop sucré, sans aucune saveur et souvent avec des arômes artificiels.

Aujourd'hui les distilleries et embouteilleurs ont trouvés le juste milieu afin de réaliser des rhums infusés qui gardent toutes les saveurs originales et mettent en valeurs leurs bases.

Ces deux rhums, pourtant si proches sur le papier, nous prouvent une fois de plus, qu'il est possible de faire de très belles choses avec passion et en travaillant dans le respect des produits.

Même si notre choix se porte vers le rhum de Taha'a, qui reste un rhum avec beaucoup de corps et une identité propre, le Dzama reste trés accessible et gourmand.

 

Pour accompagner cette dégustation, une oeuvre d'un street-artiste assez atypique, FAKE et son Stroumph, "I HATE STREET-ART"

Le rhum et la vanille !
Commenter cet article